• "Les lacunes"

     
    "Les lacunes, les imperfections des êtres ne viennent pas de ce que leur esprit est déficient. Les déficiences viennent des instruments physiques dont l’esprit dispose pour se manifester et un de ces instruments privilégiés est évidemment le cerveau. Quand on rencontre un handicapé mental, il faut savoir que ce n’est pas son esprit qui est débile – son esprit est peut-être celui d’'un très grand sage – mais c’'est l'’instrument matériel grâce auquel il doit se manifester, son cerveau, qui est délabré. Donnez un violon aux cordes distendues à un violoniste : même s'il est le plus grand virtuose du monde, il ne pourra pas jouer. L’esprit est aussi un grand virtuose, mais pour jouer il a besoin d'’un bon instrument.

    On attend trop de l'’esprit : on lui donne un corps délabré et on s’attend à ce qu’il fasse des merveilles. Eh non, il ne peut pas. Et pour employer une autre image, c'’est comme si on voulait faire jaillir une étincelle d'’une allumette humide ; c'est impossible."

    « Luby, la passionnée des Dalmatiens"Le Blog de l'école du Chat de Bordeaux" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :