• "Je crois"

     


    "On peut très bien comprendre que chacun se prononce d’après ses facultés, ses capacités, son tempérament, ses besoins : c’est normal. Mais si quelqu’un dit : « Je crois ceci, je ne crois pas cela » avec la certitude d’énoncer une vérité éternelle, là il fait preuve de présomption. Comme s’il suffisait qu’il croie ou ne croie pas pour que ce soit la vérité ! La question n’est pas de croire ou de ne pas croire. La question est d’étudier, de vérifier. C’est ainsi qu’on se rapproche de la vérité.
    Celui qui dit : « je crois », a-t-il analysé pourquoi il croit ? Qu’est-ce qui a inspiré cette croyance ? Combien de choses les humains croient parce que ça les arrange, parce que ça leur plaît, parce que ça correspond à leurs besoins, à leur sensibilité, à leurs intérêts !… Eh bien, qu’ils croient tout ce qu’ils veulent, ils en ont le droit, mais qu’ils ne s’imaginent pas que ce qu’ils croient est la vérité absolue, et surtout qu’ils cessent de vouloir l’imposer aux autres !"

    « Histoire du TibetMusique Tibétaine »

  • Commentaires

    2
    coryphee
    Samedi 30 Janvier 2010 à 19:16
    et vous avez tout à fait raison RENAL. L'intolérance existe aussi dans ce domaine et des familles se fâchent autour de ce sujet, jusqu'à ne plus se voir, se renier en quelque sorte. C'est terrible et cela fait beaucoup souffrir des grands-parents entre autres.
    Cordialement. MERCI Sylvie pour ces pensées sages. BISOUS. Coryphee
    1
    renal
    Samedi 28 Mars 2009 à 13:16
    Tu sais Chang, moi je crois en Dieu, en Jésus et en L'Esprit Saint. Pourquoi ? parce que je crois que Dieu a envoyé son fils Jésus pour nous sauver de nos pêchés par sa mort sur la croix et sa ressurection. Delà à justifier, je ne pense pas que j'ai à le faire, c'est une relation privé entre Dieu et moi. Le plus important c'est que je n'entraîne personne à croire comme moi, je suis tolérante dans toute les religions, j'ai des amis musulmans, de samis boudhistes, ect... C'est mon attitude envers les autres, qui est importante, la tolérance, la charité, la bonté et la gentillesse. Pour être tout ça il n'y a pas besoin non plus de croire en quelqu'un ou quelque chose. Le plus important c'est de croire en la vie, en l'amour et la charité et que l'on a besoin des autres malgré les différences pour avancer et faire en sorte que la paix soit dans le monde.

    Voilà, ma foi m'aide dans mes épreuves. Et pour finir, jamais ne n'ai critiqué un croyant, ou un non croyant, chacun est libre.

    Bonne journée

    Amitié

    Nicoel
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :