• Maman a trouvé une table magique...

    p1250112

    Voici maintenant 4 ans que je refuse de me faire brosser sur une table de toilettage sauf en exposition.

    Maman m'a expliqué gentiment la semaine dernière que bientôt, elle ne pourrait plus me coiffer au sol.

    Il fallait que je fasse un effort sinon, elle serait obligée de me couper mes longs cheveux. Ah non, je n'y tenais pas du tout...

    Il me fallait un déclic !

    Elle a donc trouvé une petite table que nous pouvions facilement bouger de par son poids plume et m'a posé dessus.

    J'ai regardé Maman et je n'ai pas bougé...A ce moment,elle savait que c'était presque gagné !

    Elle m'a brossé sans que je fasse de caprice mais lorsqu'elle a voulu me mettre sur le côté  pour faire mes pattes et mon petit ventre, là...

    je n'ai pas été d'accord ! Non, un peu à la fois...

    Cette semaine, tout tranquillou, je me suis mis de moi même sur le dos !

    J'ai tout compris... Il fallait que je préserve ma Tite Mamounette.

    p1250117

    Regardez l'air réjoui de ma Maman ! Avec toute sa patience, elle a su me faire comprendre que dans la vie,

    ce n'était pas toujours les mêmes qui décidaient. 

    p1250116

    Je suis heureux de faire plaisir à Maman... 

    p1250121

    Merci adorable petit canaillou ! 

    Chang le petit capricieux


    10 commentaires
  • Bonne fête à toutes les Mamans du monde !
     "Voici des fleurs, des feuilles et des branches et puis voici mon cœur,
    qui ne bat que pour vous."  

    Une maman c'est comme du coton : elle est douce à l'intérieur comme à l'extérieur et nettoie tous les maux.
     
    Chang votre petit cabotin qui vous souhaite
    une excellente journée pour la fête des Mamans 

    7 commentaires
  • Attention, mon tit pote arrive ! Je l'attends de pied ferme....
    Il est là, j'attends l'ascenseur...Je sais qu'il est dedans !
     separateur  coeur
     separateur  coeur
    Oh !!!! Mon Chang, c'est haut chez toi !!! Je regarde les passants passer...
    Les enfants, jouer...
    C'est animé ici ! Chouette, je vais découvrir ton Nord ! Yessssssssssss
     separateur  coeur
    Dext adore mon canapé, C'est mon invité et je dois tout partager !
    Allez...Viens Dext... Nos mamans aimeraient faire une série de photos...
    Ne t'endors pas sur tes lauriers, il faut y aller, nous sommes attendus !
     Separateur
     Separateur
      
     Separateur
     Nicolas Sarkozy votre président s'est rendu Vendredi 13 Mai notamment à Place Nature, une exposition sur le monde agricole installée sur la Grand'Place d'Arras. Nous avons fait visité cette exposition à Dext et regardez comme il aime les animaux de ferme...
     separateur

     separateur
    Ohhh ! Dexter, tu aimes les petits cochons ?
    Fais leur un bisou...Ils n'attendent que ça !
     separateurs
    Mon Dext devant notre majestueux Beffroi !
     Le beffroi d'Arras est un beffroi bâti sur la place des Héros à Arras. Du haut de ses 77 mètres, il domine la ville. Il a été bâti entre le xive et le xve siècle dans le style gothique. Il ressemble quelque peu au beffroi d'Anvers. Le lion d'or qui le domine, installé sous Louis XIV (d'où le soleil dans la main du lion), haut de deux mètres, est la reproduction de l'original exposé au Musée des beaux-arts d'Arras, car celui-ci subit les bombardements durant la Première Guerre mondiale. Durant cette période, le beffroi fut détruit, il a été reconstruit « à l'identique » avec une structure en béton par l'architecte en chef des monuments historiques Pierre Paquet en même temps que l'hôtel de ville d'Arras.
     separateurs
    Mon Dext se pavane et fait la star à Arras ! 
      
     separateur  coeur
    Petite créa réalisé par ma Tatie Janique, la Maman de Dexter
     separateur
      LE JARDIN DES BOVES À ARRAS 2011
    Chaque année, au Printemps, les Boves se transforment en jardins extraordinaires sous les pavés du cœur historique de la ville. Cette année, nous partons pour un voyage extraordinaire au centre de la terre ! Dans un univers où la science-fiction se mêle à la réalité, nous avons découvert des machines fantastiques et des inventions romanesques librement inspirées de l’Œuvre de Jules Verne. Lors de notre visite, Dext a aperçu le Nautilus, l’Albatros ou bien encore l’Epouvante…
     separateurs
     separateurs
     separateurs
     separateur
    Promenade au jardin de la Brayelle près de chez moi !
    J'aime ce parc, alors, je l'ai fait découvrir à mon tit pote 
     separateur
     separateur
    Petite découverte du Lac bleu près de chez nous...
    Dext a apprécié cette petite balade...
     
     separateur
     separateur
    Pourquoi tu pars ? Je suis tristounet ! Moi, je n'aime pas les adieux !
    Reviens vite mon Dexter !
    Tu es mon tit pote pour la vie !
     
    J'ai passé un superbe Week end avec mon tit pote !

    Enormes poutous à tous ! Je suis heureux et j'ai hâte de revoir mon tit Normand

    Chang votre petite mascotte 
     
     separateur  coeur
     

    13 commentaires
  • Mon tit pote Normand Dexter arrive...Génial !
    Dans quelques heures nous serons réunis pour un long week end 
    Yessssssssssss !!!!
     
    Que du bonheur de te voir enfin....On va pouvoir jouer...
    Pas d'expo,pas de noeud noeud...

    Bienvenue dans le Pas de calais mon Dext, je t'attends...
     
     Chang ton ami

    15 commentaires
  • Un article parlant de mon amie Flo 

    Ecoutez son témoignage qui en dit long sur la situation là bas...(1er article) 

    Le nord-est du Japon entre pénurie alimentaire et peur de la contamination radioactive

    FRANCE INFO - 07:22

    Dans les zones sinistrées par le tremblement de terre et le tsunami qui ont frappé l’archipel nippon il y a presque deux semaines maintenant, les habitants manquent de tout, surtout vers la côte. Parallèlement, l’inquiétude grandit autour de la centrale nucléaire de Fukushima, dont les rejets de substances radioactives ont commencé à contaminer les aliments.

    Florence Otsuki est professeur de français à Sendai, grande métropole côtière située à environ 300 km au nord-est de Tokyo, dans la région la plus touchée par le tsunami du 11 mars dernier. Elle vit tout près du centre ville, avec sa fille et son mari. Ici, les habitants trouvent encore à s’alimenter mais sont obligés de faire avec ce qu’il y a, ou plutôt ce qu’il reste. " On a des pommes et trois oranges je crois, on a du chocolat, des nouilles, de la purée instantanée et du riz ", explique-t-elle.

    (c)REUTERS/Jo Yong-Hak

    Des files d'attente interminables se sont formées depuis quelques jours devant les supermarchés de Sendai, au nord-est du Japon, région la plus touchée par le tremblement de terre du 11 mars. Ici, les habitants manquent aujourd'hui de tout, y compris de nourriture.
    ©REUTERS/Jo Yong-Hak

    Devant les magasins, pris d’assaut depuis plusieurs jours déjà, il y a de "longues queues" et au final pas toujours ce que l’on cherche. "J’aurais bien voulu que ma fille achète du lait pour mettre dans le café", mais il y a rupture, regrette Florence Otsuki . Il faudra donc faire sans. Face à la pénurie, dans son quartier la solidarité s’organise. " Les voisins nous ont donné du café, moi j’ai donné des bonbons français ", rapporte la professeure qui s’inquiète surtout pour les populations excentrées. "Du côté de la mer, c’est le plus dramatique. Surtout dans les endroits où il y a des camps de réfugiés et où les routes sont coupées", explique-t-elle.

    La télévision locale montre des images d’un porte-avions américain stationné aux larges des côtes et d’un hélicoptère qui fait la navette pour apporter des vivres aux populations les plus isolées. La France a également prévu d’acheminer une aide alimentaire d’urgence, des médicaments, ainsi que des instruments de mesure de radioactivité dans le nord-est de l’archipel. Un Antonov 224 affrété par les autorités françaises est attendu sur place vendredi avec une cargaison d’une centaine de tonnes de conserves, lait en poudre, lait pour bébé, bouteilles d’eau, produits d’hygiène corporelle, etc, a indiqué l’ambassadeur de France, Philippe Faure.

        Le nord du japon commence à manquer de nourriture Le témoignage de Florence Otsuki, professeur de français qui vit à Sendai depuis 27 ans  (0'53")  

     

    Et tandis que dans les zones sinistrées les rescapés du tremblement de terre manquent de tout et notamment de nourriture, dans les villes moins touchées ainsi qu’à l’étranger on hésite de plus en plus à consommer les denrées alimentaires en provenance du Japon. En cause, l’accident nucléaire de Fukushima, qui fait craindre une contamination radioactive des produits alimentaires. Crainte qui s’est encore renforcée aujourd’hui, les autorités ne parvenant toujours pas à écarter le danger à la centrale accidentée, dont les rejets menacent désormais les produits de la mer.

    Déjà, des traces de radioactivité supérieures à la normale ont été détectées sur onze types de légumes produits dans la préfecture de Fukushima, selon le ministère japonais de la Santé cité par l’agence Kyodo. Parmi ces aliments figurent des brocolis, des épinards, des choux et des choux-fleurs, précise Kyodo. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que cette contamination d’aliments signifie que la crise est plus grave que prévu.

      La contamination radioactive des aliments s’étend A Tokyo, Frédéric Charles  (0'51")

     

    Une pollution qui s’étend aujourd’hui jusqu’à la capitale nippone. Après les légumes et le lait, c’est l’eau qui inquiète désormais les autorités. A Tokyo, elle est devenue impropre à la consommation des bébés. Une concentration d’iode de 210 becquerels par kilogramme a été relevée sur des échantillons de l’eau courante, soit le double de la limite fixée. Pour l’ambassade de France au Japon, il faut prendre ses précautions mais ce qui la préoccupe le plus c’est ce qui se passe au sol. Il a plu pendant deux jours et cette pluie fixe pendant un certain temps des particulesradioactives au sol.

    Nous sommes de tout coeur avec toi, ta famille... 

    Nana et Uyanga !

     

    Chang le petit Tibétain


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique